top of page

Quelles solutions pour les Broncho-Pneumopathies Chroniques Obstructives ?

Dernière mise à jour : 8 déc. 2022


QUELLES PISTES NATURELLES ? (2 Cadeaux gratuits ! )



3ème cause de mortalité en France en 2020. Le nombre de morts par BPCO dans l’hexagone excède largement celui des accidents de la route : 16 000 par an ! 60 000 personnes souffrent déjà d’une insuffisance respiratoire chronique...En France, entre 2,5 et 4,5 millions de personnes soufrent de BPCO, mais le diagnostic n’est établi que chez un tiers environ des malades. Elle touche entre 5 et 10 % de la population adulte des pays industrialisés.



Méconnue des médecins et ignorée du grand public,



La bronchopneumopathie chronique obstructive est caractérisée par une obstruction des bronches et une destruction du tissu pulmonaire aussi appelée emphysème.


Dans plus de trois cas sur quatre, le tabagisme est en cause, bien avant les expositions professionnelles ou une cause héréditaire.

Les premiers symptômes sont caractérisés par une toux grasse quotidienne qui précède de quelques années l’essoufflement à l’effort. Autant de signes qui vont en s’aggravant tant que le tabagisme persiste...


La prévention repose donc essentiellement sur la lutte contre le tabagisme. Les autres facteurs de risque sont la pollution de l'air (habitation et atmosphérique), la poussière, les produits chimiques en milieu professionnel et les infections fréquentes des voies respiratoires inférieures au cours de l'enfance.


La BPCO ne se guérit pas totalement ni définitivement, selon la médecine classique mais une bonne hygiène de vie améliore les symptômes. Il est possible de la prévenir, d’arrêter sa progression et de soulager ses symptômes par différentes méthodes de traitement associées à une bonne hygiène de vie.


La prévention repose sur l'arrêt du tabac, une alimentation équilibrée, les vaccinations et le traitement précoce des infections (conseils de la Recherche allopathique).


Une vaste campagne de sensibilisation et d’incitation au dépistage auprès des populations sensibles est mise en place.


Les conseils des medecines alternatives


Le traitement médicamenteux de la BPCO repose sur les bronchodilatateurs administrés par voie inhalée : de courte durée d'action puis de longue durée d'action en monothérapie, et si échec, en association.


La médecine allopathique estime que La BPCO ne peut être guérie, mais sa prise en charge ralentit son évolution et peut même inverser certains symptômes. Cette prise en charge est multidisciplinaire. Elle inclut : l'arrêt du tabac !


Aujourd'hui, certains chercheurs reconnaissent que la médecine alterbative aide énormément certains patients grâce à une hygiène de vie et quelques conseils qui font rapidement la différence :


  • Buvez beaucoup d’eau : L’eau peut aider à fluidifier les mucosités.

  • Utilisez un humidificateur ou prenez une douche chaude

  • Reposez-vous en gardant la tête surélevée

  • Buvez du thé chaud avec du citron et du miel

  • Mettez une compresse chaude sur votre poitrine

  • Évitez les aliments malsains

  • Évitez ou cessez de fumer

  • Évitez l’exposition aux irritants tels que la fumée, la poussière ou d’autres polluants


La nathuropathie aussi fait ses preuves : Des cures de prêle des champs, de bouillon blanc, de mauve et surtout de pulmonaire qui renferme à la fois de la silice et des mucilages protecteurs. Un double effet bénéfique.


Christophe ­Bernard, conseiller en herboristerie, distingue quatre familles de plantes pour améliorer le terrain, notamment chez les personnes les plus fragilisées. On les préconise sous forme de tisanes dans lesquelles on pourra les associer. « Dans la famille des aromatiques, le thym (Thymus ­vulgaris) est la plante vedette, détaille le praticien. Comme l’eucalyptus ­(Eucalyptus ­globulus) et l’hysope (Hyssopus officinalis), elle dispose d’un triple pouvoir aseptisant, ­mucolytique et expectorant. Ces plantes seront utiles lors des bronchites. En cas de fort ­encombrement, on peut les associer au marrube blanc (Marrubium vulgare) ou au lierre terrestre (Glechoma Hederacea) pour leur action expectorante. » Bien qu’elles ne soient pas des aromatiques, les résineuses comme les bourgeons de pin et de sapin facilitent le travail de la toux. Elles peuvent d’ailleurs être mélangées avec des plantes à mucilages qui calment l’irritation des bronches et font baisser l’inflammation. Parmi elles, la mauve (Malva sylvestris), la guimauve (Althaea officinalis L.) ou le bouillon blanc (Verbascum Thapsus).Une dernière famille peut s’ajouter : celles des épices réchauffantes comme la cannelle, la cardamome ou le gingembre, qui a aussi l’avantage de stimuler l’immunité.



Le traitement par l'alimentation


Consommez de l'ail ! L'ail renforce naturellement l'organisme. Dans le cas des bronchites, il joue un rôle d'anti-infectieux. Une alimentation enrichie d'ail participe naturellement au traitement de la bronchite chronique obstructive.

La consommation de l'ail de façon quotidienne combat efficacement les infections.

De plus, l'ail est un puissant détoxifiant pour les intestins.


Préférez les fruits et légumes ! Les fruits et légumes constituent un moyen naturel pour soigner efficacement les bronchites. Le patient atteint de la BPCO doit privilégier les nourritures composées de ces aliments qui sont fournis en oligoéléments nécessaires pour la santé de l'organisme. Ils renforcent par ailleurs le système immunitaire de la personne atteinte de cette maladie. Pour un traitement efficace et naturel, pensez donc à intégrer les fruits et les légumes dans votre alimentation quotidienne.

Hydratez-vous régulière !


Technique de Respiration Intermittente



Découvrez la technique de respiration la plus efficace pour vous régénérer rapidement après une période de stress et de fatigue intense.


Votre atelier vidéo (1h):

visionnez cet atelier pour comprendre pourquoi vous êtes stressé et comment une bonne respiration peut vous changer la vie.

Découvrez les 7 ERREURS que font tous les gens stressés




Contactez-nous pour recevoir votre e-book gratuit sur la respiration intermittente


cvfg





12 vues0 commentaire
bottom of page