top of page

Les métiers numériques favorisent-ils la santé ?

La e-santé notre alliée ?

Depuis ces dix dernières années, la numérisation des dossiers, la prise de rendez-vous en ligne, la téléconsultation, l'informatisation des hôpitaux, la sécurité des données… ont, non seulement généré de l'emploi, remplacé des postes, mais surtout créé un besoin de facilité quotidien et professionnel incroyable ! Que l’on soit patient ou professionnel de santé.


L'intelligence artificielle a permis la démultiplication de la connaissance médicale et les méthodologies de la pratique médicale. l’essor des nouvelles technologies dans le domaine de la santé, favorise-t-il vraimeznt la santé et notre bien-être ?


86 % des français se disent favorables au développement de la e-santé


Selon l'Agence du numérique en santé, 86 % des français sont favorables au développement de la e-santé, 71 % l'ont déjà utilisée et 74 % estiment que cette nouvelle technoligie améliore et améliorera leur parcours de santé.



D'une part, les patients y voient une optimisation de leur hygiène de vie. Prenons l'exemple des "montres connectées" pour homme ou femme, des "applications de santé" ou des jeux de santé ludique (activité physique, diététique, sevrage tabagique, rappels de vaccin, mesure de la qualité du sommeil…). Sans oublier que ces nouveles solutions de stimulation du bien-être collectent et traitent des données de notre santé : Moniteur de Fréquence Cardiaque, Sommeil, Podometre, Chronomètre, Montre Intelligente, 25 Modes Sportifs, Etanche...


Allons-nous vers une médecine plus prédictive ou transhumaine ?


D'autre part, les Professionnels et structures de santé voient d'un très bon oeil l’alimentation de plateformes d’informations médicales éducatives, le gain de temps par la pratique du conseil en ligne, pour une plus grande et meilleure sensibilisation à la santé du public.



Dominique Pon, Responsable ministériel au numérique en santé de 2019 à 2022 a dit :

« Le futur de la santé, c’est le citoyen lui-même, au travers d’outils numériques, comme Mon espace santé, comme les outils de téléconsultations, comme le fait qu’il puisse récupérer ses données de santé, donner lui-même les consentements sur l'échange de ses données… Le numérique en santé rentrera dans chaque maison française et deviendra un outil d’émancipation citoyenne, dans les valeurs à la française, humanistes, souveraines et citoyennes. »



Les 4 axes de la e-santé : la prévention, la prise en charge, l'accès à la santé et un cadre propice, sont contenus dans La feuille de route du numérique en santé 2023-2027 .



Du 14 décembre 2022 au 15 mars 2023, une première version de la feuille de route du numérique en santé , pour recueillir votre avis et vos propositions a été mise en place dans un souci de concertation.



Alerteurs de conscience, entre avenir et risques : le débat ouvert !



cvfg




Voir aussi



Télémédecine, télésanté, objets connectés… E-santé, ouvrage du Conseil médical, le dernier de la collection Risk Management du Groupe Sham, explore les nouveaux enjeux de la prévention et de la gestion des risques hospitaliers à l’heure de la révolution numérique en santé, du Groupe Sham, oct 2018

Comentarios


bottom of page