top of page

De l'eau potable pour Tiemi, Aziz et les villageois de Lassa au Mali


Comme de nombreux autres enfants, Tiemi a grandi dans le village de Lassa Kaderbougou au Mali, un petit coin de Jamaïque au Mali, à 10 km de la capitale du Mali, Bamako.



Tiemi et Aziz Wonder, l'artiste

Fille de Tiécoura Koné alias Aziz Wonder, la star du reggae malien de par le monde qui vit aujourd'hui retiré avec sa famille sur la colline de Lassa (Kaderbougou) dans le District de Bamako, la jeune femme qui habite la France, dans la Loire, depuis plus d'une dizaine d'années avec ses deux enfants, n'oublie pas les siens et les difficultés qu'ils rencontrent au quotidien pour obtenir de l'eau potable !

Cette journée internationale de l'eau est l'occasion de lancer un cri du coeur !


Une nécessité est devenue un luxe !


Le cas de Lassa n'est pas isolé, pour de nombreux autres villages du Mali, même à la périphérie de grandes villes, l'accès à l'eau potable reste un problème majeur. Notamment à Lassa, sur les hauteurs de Bamako, cette nécessité est devenue un luxe pour les populations qui n'ont pas accès à l'eau des puits.


Je fais un don - Un point d'eau au village de Lassa


Les populations, surtout les femmes et les enfants, souffrent le martyr à cause de cette situation. De manière générale, à Lassa on s’approvisionne d'’eau à travers les forages privés. Dans d’autres zones éloignées de la capitale, la population s’approvisionne grâce à des forages et des fontaines. Mais, les moyens d’accès ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Les fontaines payantes varient de 10 à 15 voire 25 F Cfa, soit entre 0,015 et 0,038 euros le bidon de 20 litres. On peut imaginer combien il en faut pour toute une famille, pour toute une journée ! Quand on sait que le salaire moyen au Mali est de 102.93 €. la situation est alors vraiment préoccupante... La différence d'avec le salaire moyen d'un Français est de 95%.

Mais encore faut-il transporter ces bidons d'eau !


Ceux qui ont les pousse-pousses livrent le chargement à 500 F Cfa, 0,76€. Il est aussi possible de louer des charrettes à 200 CFA, 0,30 €. Soit un coût total pour un bidon de 20 litres d' environ de 1,098€.

Celles qui n’ont pas les moyens de payer les pousse-pousses ou de louer des charrettes, sont obligées de porter des seaux sur la tête et de marcher sur les routes de mauvaises qualité et les longues distances .


On paie avant de se ravitailler !


Généralement les forages et les fontaines sont payants et leurs propriétaires sont souvent des familles, surtout en période de saison sèche où presque tous les puits tarissent. On paie avant de se ravitailler ! Certaines familles peuvent acheter jusqu’à 4 à 5 chargements d'eau !


Les matins et les soirs sont des moments de retrouvailles mais aussi de discussions et même de bagarres à cause des longues files d’attente autour des borne-fontaines.


Le cri du coeur d'Aziz et Tiemi


L’eau est indispensable à la vie. Si le gouvernement malien doit mettre les bouchées doubles pour que l’accès à l’eau potable ne soit plus un luxe pour les Maliens, sans distinction, chaque citoyen doit contribuer à faire que les quartiers périphériques puissent s’approvisionner décemment en eau.

Aziz transportant de l'eau - Faîtes un don



C'est pourquoi, Aziz et sa famille, sollicite chaque donateur potentiel par le biais de l'association humanitaire Couleurs d'Afrique de Montbrison, dans la Loire, pour réaliser un forage qui donnera accès à son village et à plusieurs autres, à l'eau potable sans avoir à faire des kilomètres.


Si l'artiste connaît l’un des moments les plus difficiles de sa carrière musicale, compte tenu de la situation sociopolitique de son pays. Auteur militant de ‘’Fĕn ti y bolo môgô ti y là’’, qui veut dire en français ‘’Quand tu n’as rien tu n’as personne autour de toi’’, ou de l'album, ‘’Tchama Tchama ye dunyan là’’ (‘’L’Afrique tourne mal’’, en français) au nom de la démocratie et surtout la mauvaise gestion de celle-ci, il prédisait l’avenir de de son pays L’artiste malien souffre de la sitaution de son pays et de la précarité à laquelle il est réduit.



Aziz Wonder et Tiemi Dumas

Pourtant, il a représenté le Mali dans des concerts, beaucoup de festivals en Europe et beaucoup de pays d’Afrique, sept albums de sortis... Aujourd'hui le musicien militant qui passe par des difficultés mais dont les mélodies sont encore sur toutes les lèvres, quatre générations après, se lance un nouveau défi, celui d'aider sa contrée en prenant l'initiative de ce projet de forage d'eau potable. Les devis et société de forage sont prêts, il ne lui manque que les fonds !







Couleurs d'Afrique : un geste humanitaire pour Tiemi, Aziz et Lassa


L'association humanitaire Couleurs d'Afrique se mobilise pour le village de Lassa et appelle aux dons généreux en cette journée internationale de l'eau. Un projet d'envergure qui ne l'effraie pas, après les 25000 € investis dans des projets éducatifs de rénovation et de construction au village d'Oréfondé au Sénégal !


Les bénévoles de Couleurs d'Afrique - Je fais un don


Mais comme toute association, elle a besoin de soutien pour qu'en 2023 les habitants de Lassa puissent bénéficier d'eau potable aisément et à moindre coût.

Nous pouvons faire la différence en quelques mois, voire quelques semaines !




Cvfg


Voir aussi...






Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page