top of page

17 nov Journée de la Prématurité

Dernière mise à jour : 18 nov. 2022



La prématurité se définit comme étant une naissance avant la fin du 8ème mois de grossesse. Chaque année, ce sont presque 65.000 enfants qui naissent prématurément en France, plus de 8 % du total des naissances, ce qui place la France au 10è rang européen.



En quoi consiste-t-elle ?



Cette journée internationale est avant tout l'occasion de parler des naissances prématurées, et recueillir des fonds pour améliorer la prévention de la prématurité, le suivi des grossesses et la prise en charge des familles.


Les causes de prématurité sont nombreuses : L'hypertension artérielle et ses complications, Les hémorragies, La rupture prématurée des membranes, Le travail prématuré spontané ou encore le retard de croissance intra utérin, l'élévation de l'âge maternel à la naissance ou l'augmentation du nombre de grossesses multiples. Or les spécialistes assurent qu'il est possible de lutter contre cette prématurité de certaines naissances . En 2013, un Plan de lutte contre les naissances prématurées, a été publié au JO du Sénat et expose le dispositif de ce plan qui vise à réduire cette cause principale du décès des nouveaux-nés. Il consiste à agir sur les facteurs à risques : âge maternel, dépistage des maladies chroniques, lutte contre le tabagisme, généralisation de l'entretien du 4ème mois...




Lutter contre les naissances prématurées



Cependant, malgré ces actions, les décès n'ont céssé d'augmenter. En réponse aux inquiétudes de l'Association "Collectif prématurité", le Ministère des affaires sociales et de la santé a entériné les pistes d'actions de l'association : "cinq axes d'actions permettant d'améliorer la prise en charge des prématurés, la coordination des soins et l'organisation des services de soins en néonatologie, l'environnement de l'accueil du nouveau-né prématuré et de sa famille et l'harmonisation du suivi à long terme des enfants dont l'état le nécessite. Par ailleurs, ce collectif suggère que l'information des femmes enceintes et la formation des professionnels de santé soient intensifiées."



Prévention avant tout !






Aujourd'hui et depuis septembre 2021, les orientations en matière de périnatalité de l'état francais s'intègre dans la stratégie nationale de santé au travers d’un programme de surveillance, de prévention et de promotion de la santé des femmes enceintes et des enfants, jusqu'à leur deux ans. Depuis la rentrée 2021, le projet « les 1000 premiers jours, là où tout commence », s'est intensifié, diffusé en télévision et sur les réseaux sociaux de novembre à décembre 2021, un site préventif est encore consultable et disponible. Informations fondées scientifiquement, en lien avec les besoins fondamentaux de l’enfant : un environnement sain et sûr, une alimentation adaptée, des relations affectives stables et sécurisantes afin de permettre aux enfants d’atteindre leur plein potentiel de développement jusqu’à l’âge adulte.


cvfg









2 vues0 commentaire
bottom of page